Antonio Guterres exhorte l’armée du Myanmar à mettre fin à la répression

Le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres a appelé l’armée du Myanmar à mettre fin à la répression contre les manifestants opposés au coup d’État du 1er février.

M. Guterres s’est exprimé dans un message vidéo adressé lundi au Conseil des droits de l’homme à Genève.

Il a déclaré : « Nous observons une attaque contre la démocratie, l’usage de la force brutale, des arrestations arbitraires et la répression dans toutes ses manifestations. »

Il a également appelé l’armée du Myanmar à mettre immédiatement fin à la répression, à libérer les prisonniers, à mettre un terme à la violence, à respecter les droits humains ainsi que la volonté de la population exprimée lors des récentes élections.