Au Japon, 11 hauts fonctionnaires ont transgressé le code d'éthique

Le ministère japonais des Communications affirme que 11 officiels ont transgressé le code d'éthique des fonctionnaires en se faisant inviter par un des enfants du premier ministre, Suga Yoshihide, qui travaille pour une entreprise de diffusion par satellite.

Le ministère a clôturé son enquête sur cette affaire et a publié un rapport lundi.

Lorsque l'affaire a été révélée, le ministère a déclaré que quatre hauts fonctionnaires, dont deux vice-ministres de la coordination politique, avaient été invités à dîner. Il ajoute à présent que sept autres ont également été invités.

Le ministère a révélé que les fonctionnaires avaient dîné avec le fils de Suga Yoshihide à 37 reprises entre 2016 et 2020, pour un montant total de plus de 5000 dollars environ.

Selon le rapport, les fonctionnaires ont déclaré qu'ils ne pensaient pas que la société était partie prenante dans les opérations du ministère.

Le rapport doit être soumis au conseil d'éthique de l'Autorité nationale du personnel mercredi. Si le conseil approuve le rapport, le ministère prévoit de sanctionner les 11 personnes concernées le jour même.

Par ailleurs, le ministère a déclaré que la secrétaire aux relations publiques du Cabinet, Yamada Makiko, a été invitée par le fils du premier ministre en 2019, alors qu'elle était vice-ministre. Le dîner aurait coûté 700 dollars par personne.