Reprise de contacts entre Washington et Téhéran

Selon un haut responsable de la Maison Blanche, les États-Unis ont « commencé à communiquer » avec l’Iran, au sujet des ressortissants américains détenus dans le pays. Washington serait par ailleurs disposé à évoquer, directement avec Téhéran, le dossier nucléaire.

Tels ont été les propos du conseiller américain à la Sécurité nationale, Jake Sullivan, qui a accordé dimanche un entretien à CBS News.

« Nous avons commencé à communiquer avec les Iraniens », a-t-il déclaré au sujet des ressortissants incarcérés, et « nous continuerons de le faire », a-t-il ajouté.

Concernant le programme nucléaire iranien, M. Sullivan a déclaré que le président Joe Biden « était prêt à rejoindre la table des négociations avec les Iraniens », tablant sur une diplomatie « lucide et pragmatique ».

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh, a déclaré dimanche sur une chaîne de la télévision publique que Téhéran avait reçu des messages de la nouvelle administration américaine, par le bais de l’ambassade suisse qui représente les intérêts américains en Iran.

M. Khatibzadeh a toutefois précisé que les deux pays n’avaient pas eu de contacts directs.