Le chef de l'AIEA va rencontrer le responsable des activités nucléaires en Iran

Le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique va organiser des discussions avec les responsables iraniens. Téhéran a prévenu que les inspections inopinées de l'agence seraient bloquées à compter de mardi, faute d'une levée imminente des sanctions américaines.

Rafael Grossi doit rencontrer ce dimanche le chef du département nucléaire en Iran, Ali Akbar Salehi. M. Grossi se trouve dans le pays depuis samedi.

L'objet de sa visite est de parvenir à une solution, mutuellement acceptable, qui permettrait aux inspecteurs de l'agence d'accomplir leur travail de vérification.

M. Salehi a toutefois fait savoir à l'agence de presse conservatrice Fars que Téhéran bloquerait de telles activités si les sanctions américaines étaient maintenues.

Les pays occidentaux ont exprimé leur inquiétude, craignant qu'il devienne difficile de vérifier l'éventuel recours au nucléaire à des fins militaires, de la part de l'Iran.