TEPCO extrait des assemblages de combustible déformés de la piscine d’un réacteur de Fukushima

L’exploitant de la centrale nucléaire de Fukushima Dai-ichi, endommagée en mars 2011 par un violent tremblement de terre et un puissant tsunami, a retiré quatre assemblages de combustible nucléaire déformés de la piscine de stockage du bâtiment du réacteur n° 3. Ce travail s’inscrit dans le cadre des efforts de démantèlement de la centrale.

La Compagnie d’électricité de Tokyo, Tepco, a expliqué avoir commencé les travaux d’extraction en février. Ils ont été terminés cette semaine.

La compagnie l’a fait avec des équipements développés conjointement avec une entreprise du secteur privé.

L’appareillage est équipé d’un système spécialement conçu pour attraper et soulever les assemblages dont les poignées supérieures ont été gravement endommagées par la chute d’éléments de la structure du bâtiment lors de la catastrophe de 2011.

Selon Tepco, les quatre assemblages se sont légèrement inclinés quand ils ont été sortis de la piscine, mais leur extraction s’est effectuée sans problème de sécurité.

En avril 2019, la compagnie a commencé le transfert des 566 assemblages de combustible inutilisés et usagés de la piscine vers une installation sécurisée sur le site de la centrale. Les quatre assemblages déformés en font partie.

Tepco espère pouvoir retirer les 22 restant dans la piscine d’ici la fin du mois prochain.