Hashimoto Seiko s’engage à regagner la confiance du public pour les Jeux de Tokyo

La nouvelle présidente du comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo, Hashimoto Seiko, estime que sa mission la plus importante est de regagner la confiance du public dans les JO.

Mme Hashimoto a prononcé vendredi après-midi son discours d’entrée en fonction devant près de 3600 responsables du comité. Elle avait été choisie la veille pour en assumer la présidence, et succéder ainsi à Mori Yoshiro, démissionnaire pour des propos jugés dégradants pour les femmes.

Hashimoto Seiko s’est engagée à faire des efforts pour restaurer la confiance de la population et à adopter de rigoureuses mesures anti-coronavirus, en coopération avec le gouvernement central et la municipalité de Tokyo, pour faire des Jeux un succès.

Elle souhaite également réformer le comité.

Un haut responsable de cette structure a précisé que l’ancien président, Mori Yoshiro, ne devrait pas figurer dans le nouvel organigramme, conformément aux souhaits de Mme Hashimoto.

Le comité doit maintenant traiter des questions importantes comme les mesures anti-coronavirus ou le nombre de spectateurs autorisés pendant les Jeux. L’événement doit commencer dans près de cinq mois.