Le gouvernement japonais promet de soutenir financièrement les entreprises œuvrant pour la neutralité carbone

Le ministère japonais de l’Industrie prévoit de soutenir financièrement les entreprises nationales impliquées dans les technologies qui contribuent à la neutralité carbone dans les pays asiatiques.

Le ministère prévoit de proposer des prêts totalisant environ 1000 milliards de yens, soit environ 9,5 milliards de dollars.

Cette initiative fait suite à la décision du gouvernement de créer un fonds d’environ 19 milliards de dollars pour soutenir les initiatives de réduction du carbone.

La banque japonaise MUFG désire également faire partie de ce qu’elle considère comme un domaine prometteur. La NHK a appris que la banque va créer un fonds de 100 milliards de yens, soit environ 950 millions de dollars, pour des projets liés aux énergies qui ne produisent pas de carbone.

L’argent sera investi dans des activités liées aux énergies renouvelables et à l’hydrogène.

La banque prévoit également d’acheter de l’énergie d’origine renouvelable et de la fournir aux entreprises qui font des efforts en matière de neutralité carbone.

Kato Akihiro, de la banque MUFG, est responsable des questions liées aux entreprises responsables. Il a déclaré que diverses institutions financières du monde entier investissent des capitaux dans ce domaine et il pense que cette tendance va encore s’accélérer.

Il a déclaré que la MUFG doit montrer l’exemple dans un secteur en pleine expansion.