Le ministre américain de la Défense souligne son engagement envers l'OTAN

Le ministre américain de la Défense Lloyd Austin a réaffirmé le message du président Joe Biden selon lequel les États-Unis souhaitent revitaliser leurs relations avec l'OTAN.

Mercredi, Lloyd Austin a participé à sa première réunion des ministres de la Défense de l'OTAN. Il s’agit également des premiers entretiens de niveau ministériel de l'OTAN depuis l'entrée en fonction de Joe Biden le mois dernier.

Lors de cette conférence virtuelle, Lloyd Austin a également réaffirmé que l'engagement des États-Unis envers l'article 5 du Traité de l'Atlantique Nord reste et demeure « sans faille ».

Dans cet article, il est question de défense collective, ce qui signifie qu'une attaque contre un membre de l'OTAN est considérée comme une attaque contre tous les membres.

Le prédécesseur de Joe Biden, Donald Trump, n'avait pas approuvé de façon explicite le principe de défense collective, véritable pilier de l'OTAN. Il a également accusé les autres pays membres de ne pas apporter une contribution suffisante pour la défense, mettant à mal l'unité au sein de l'OTAN.

S’exprimant devant la presse à l’issue de la réunion, le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a salué l'engagement des États-Unis dans l'alliance transatlantique.

Il a déclaré que l'alliance est confrontée à des défis mondiaux qu'aucun pays et aucun continent ne peut relever seul.