L’Iran menace de bloquer les inspections de l’AIEA dans ses installations nucléaires

L’Agence internationale de l’énergie atomique rapporte que l’Iran a menacé de refuser les inspections inopinées de l’organisation à partir de mardi prochain.

L’AIEA a indiqué à la NHK mardi que l’Iran l’avait informée de son intention de bloquer les inspections de ses installations nucléaires, qui font partie du cadre du traité de 2015 sur le nucléaire entre Téhéran et les grandes puissances mondiales.

L’AIEA a expliqué que son directeur général, Rafael Grossi, pourrait se rendre en Iran pour négocier et obtenir la coopération continue du pays.

Téhéran avait déclaré qu’elle suspendrait la mise en application des protocoles additionnels de l’accord de 2015, à moins que les États-Unis ne lèvent les sanctions contre le pays. Ces protocoles autorisent les inspections à l’improviste et d’autres opérations de surveillance de l’AIEA en Iran.

Si les inspections sont bloquées, il sera difficile pour l’agence de vérifier la progression du programme nucléaire iranien et son éventuelle utilisation à des fins militaires.

Par cette annonce, l’Iran semble vouloir accentuer la pression sur le gouvernement de Joe Biden pour qu’il lève les sanctions imposées par son prédécesseur Donald Trump.