Des navires chinois ont pénétré les eaux territoriales japonaises

Les responsables des garde-côtes japonais rapportent que quatre navires du gouvernement chinois ont quitté les eaux territoriales nippones au large des îles Senkaku, en mer de Chine orientale. Les garde-côtes sont en état d’alerte, car l’un des bateaux était vraisemblablement équipé d’un canon.

Les responsables indiquent que deux navires chinois ont pénétré les eaux territoriales japonaises vers midi lundi. Les deux autres sont arrivés peu après 4h du matin mardi. Ils se seraient approchés d’un bateau de pêche japonais circulant dans la zone.

Deux des navires chinois, dont celui semblant transporter un canon, ont quitté les eaux territoriales vers 10h mardi. Les deux autres sont partis après midi, le même jour.

Début février, Pékin a promulgué une loi autorisant ses garde-côtes à utiliser des armes contre les bateaux étrangers qui pénètrent illégalement dans les zones considérées comme faisant partie des eaux territoriales chinoises.

Les responsables de la partie japonaise soulignent que c’est la première fois qu’un navire équipé d’une pièce d’artillerie lourde entre dans les eaux nippones depuis l’entrée en vigueur de cette loi.

Rappelons que le Japon contrôle les îles Senkaku, mais que la Chine et Taïwan les revendiquent. Le gouvernement nippon maintient qu’il n’y a aucune question de souveraineté territoriale à résoudre.