Une nouvelle épidémie d'Ebola déclarée en Guinée

La Guinée, pays d'Afrique de l'ouest, déclare une nouvelle épidémie du virus Ebola. L'Organisation mondiale de la santé appelle à la prudence.

Le Bureau régional de l'OMS pour l'Afrique a annoncé dimanche que trois personnes avaient succombé au virus dans le pays.

Le bureau a déclaré qu'une infirmière travaillant dans un hôpital du sud-est du pays était décédée du virus Ebola le mois dernier. Parmi celles et ceux qui ont assisté à ses funérailles, six personnes ont dit avoir eu des symptômes et deux d'entre elles sont décédées.

Pendant deux ans environ, jusqu'au début de l’année 2016, la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone, trois pays d’Afrique de l’ouest, ont connu une épidémie d'Ebola, qui a fait plus de 11 000 morts.

La directrice du bureau régional de l'OMS pour l'Afrique, Matshidiso Moeti, s’est dit inquiète face à la résurgence du virus Ebola en Guinée. L'OMS a commencé à prendre des mesures pour venir en aide au pays, à l’aider à se procurer des vaccins et à intensifier les tests et les traitements.

L'OMS appelle les pays voisins à accélérer les préparatifs nécessaires aux tests le long de leurs frontières.