Dégâts causés par le tremblement de terre dans le Tohoku au Japon

Un glissement de terrain s'est produit au niveau d'une autoroute importante de la préfecture de Fukushima, dans le nord-est du Japon.

Un de nos journalistes a inspecté les lieux. « Nous nous trouvons au-dessus de la ville de Soma, dans la préfecture de Fukushima. Nous voyons en ce moment l'autoroute Joban. Les talus se sont effondrés et ont recouvert les routes. Nous pouvons voir les glissières de sécurité coincées sous la boue. »

Dans la préfecture de Miyagi, la police explique que le tremblement de terre a soulevé d'environ dix mètres une autre partie de l'autoroute.

Selon la compagnie East Nippon Expressway, de nombreux axes routiers de la région du Tohoku sont en partie fermés.

D'après la compagnie East Japan Railway, le service des trains à grande vitesse de la ligne Tohoku Shinkansen est suspendu jusqu'à lundi entre les gares de Nasushiobara et de Morioka. Le service des trains à grande vitesse de la ligne Akita Shinkansen sera aussi suspendu jusqu'à lundi. Concernant la ligne Yamagata Shinkansen, le service est interrompu ce dimanche uniquement.

On dénombre plus de 120 blessés dans les régions les plus touchées.

La Commission de réglementation de l'énergie nucléaire indique qu'aucune anomalie majeure n'a été rapportée, pour le moment, dans les centrales nucléaires de la côte Pacifique.

Dans les régions du Tohoku et du Kanto, environ 850 000 foyers ont été, à un moment donné, privés d'électricité. L'alimentation électrique a été petit à petit restaurée.

D'après des officiels, plusieurs quartiers des préfectures de Miyagi et de Fukushima subissent des coupures d'eau, dues à des ruptures de canalisations.

Des refuges ont ouvert leurs portes dans les préfectures de Miyagi et de Fukushima.