Oe Kenzaburo fait don de ses manuscrits à l’Université de Tokyo

L’éminent écrivain japonais 0e Kenzaburo a déposé plus de 10 000 pages de manuscrits et autres documents à son alma mater, l’Université de Tokyo.

Selon les autorités, ces documents étaient conservés au domicile de l’écrivain et chez un certain nombre d’éditeurs.

Il s’agit notamment des manuscrits du « Faste des morts », publié en 1957, et du « Jeu de la contemporanéité », paru en 1979.

La Faculté des Lettres de l’université prévoit de créer un centre de recherche sur la littérature japonaise moderne, dont les œuvres d’0e Kenzaburo seraient le cœur.

M. 0e, né en 1935, est une figure majeure de la scène littéraire japonaise depuis le milieu des années 1950. En 1994, il est devenu le deuxième écrivain japonais à recevoir le prix Nobel de littérature.