Une commission ministérielle donne son feu vert au vaccin de Pfizer au Japon

Un groupe d’experts du ministère japonais de la Santé a donné le feu vert à un vaccin contre le coronavirus élaboré conjointement par le laboratoire pharmaceutique états-unien Pfizer et son partenaire allemand BioNTech.

Le panel d’experts a pris sa décision lors d’une réunion jeudi soir après avoir examiné les résultats sur l’efficacité et la sécurité du vaccin.

Selon certaines sources, cette décision est en partie basée sur un essai clinique réalisé au Japon avec des sujets japonais qui a montré une augmentation des anticorps neutralisants.

Le ministre de la Santé Tamura Norihisa devrait approuver officiellement le vaccin, probablement dimanche, en tant que premier vaccin contre le coronavirus du pays.

Le gouvernement japonais prévoit de commencer à administrer des vaccins aux travailleurs médicaux dès le milieu de la semaine prochaine.

En vertu d’un contrat avec le gouvernement, Pfizer doit fournir au Japon suffisamment de doses pour 72 millions de personnes d’ici la fin de l’année.