Le président du comité d’organisation des JO de Tokyo, Mori Yoshiro, démissionne

Le président du Comité d’organisation des Jeux olympiques de Tokyo, Mori Yoshiro, a présenté sa démission pour avoir tenu des propos sexistes.

M. Mori a participé vendredi à une session conjointe du conseil d’administration du comité et de son comité consultatif.

Il a annoncé qu’il démissionnait de la présidence à compter de ce vendredi.

Il a ajouté que le plus important était que les JO aient lieu en juillet. Il estime qu’il ne doit pas être un obstacle aux efforts de préparation de l’événement.

La semaine dernière, M. Mori avait affirmé que les réunions du conseil d’administration en présence de femmes prenaient trop de temps, car elles parlent trop.

Ses propos ont provoqué un tollé au Japon et dans le monde. M. Mori est revenu sur ses déclarations et s’est excusé.

Au sujet de ses propos controversés, Mori Yoshiro a expliqué pendant la réunion qu’il n’avait pas eu la moindre intention de manquer de respect aux femmes. D’après lui, il a engagé des discussions en traitant les personnes de manière égale, y compris celles qui souffrent d’un handicap.

Il s’est dit désolé que ses commentaires inappropriés aient causé de gros problèmes.

Kawabuchi Saburo, ancien président de la ligue professionnelle japonaise de football, aurait été sollicité par plusieurs personnes, dont M. Mori, pour prendre la tête du comité. Jeudi, Kawabuchi a manifesté son intention de prendre ce poste.

Cependant, ont fait savoir certaines sources, M. Kawabuchi envisage maintenant de décliner l’offre.

Certains membres du conseil d’administration et du Comité international olympique ont souligné que le processus de sélection du successeur de M. Mori devait être transparent.