Des organisations médiatiques japonaises vont rejoindre le service de nouvelles de Google

Le géant états-unien de la technologie Google a révélé que plusieurs organisations de médias japonais avaient convenu de rejoindre son nouveau portail d’informations internationales.

Google News Showcase a été lancé l’an dernier. Google devrait investir un milliard de dollars comme frais d’inscription auprès des partenaires médiatiques sur les trois prochaines années. 

Jusqu’à présent, plus de 450 organisations médiatiques, dont certaines basées en Europe et en Amérique du Sud, participeraient. Parmi celles-ci figurent l’agence de presse Reuters et l’important quotidien français Le Monde.

Google n’a pas dévoilé le nom des organisations nippones qui ont signé des partenariats ou la date de lancement du service. 

Il y a de plus en plus d’initiatives qui obligent les géants de la technologie comme Google ou Facebook à payer pour les nouvelles qui apparaissent dans leur flux ou dans leurs résultats de recherches.

Le gouvernement australien tente d’établir une loi selon laquelle les plateformes importantes devraient payer les médias locaux pour pouvoir utiliser leur contenu.

Mais Google et Facebook ont menacé de faire des représailles si les paiements sont rendus obligatoires dans le pays.