Le ministère japonais de la Santé devrait approuver ce vendredi le vaccin de Pfizer

Une commission d’experts au sein du ministère japonais de la Santé devrait approuver ce vendredi le vaccin contre le coronavirus mis au point par la firme états-unienne Pfizer et son partenaire allemand BioNTech.

Selon les sources à l’origine de cette information, la décision de la commission sera partiellement basée sur l’essai clinique effectué au Japon sur 160 ressortissants de ce pays. L’essai a démontré une augmentation des anticorps neutralisant le virus. Le ministère examine actuellement l’efficacité et l’innocuité du vaccin.

Si la commission donne son feu vert, le ministère accordera probablement officiellement son approbation du vaccin dans un avenir proche. Ce sera alors le premier approuvé au Japon pour lutter contre le coronavirus.

Le ministère envisage de limiter pour l’instant son utilisation aux personnes âgées de 16 ans et plus et interdire l’usage du vaccin auprès des personnes souffrant de graves réactions allergiques aux composants des vaccins.

Pfizer a déposé une demande d’approbation auprès du ministère en décembre pour son vaccin. Le laboratoire doit fournir au Japon suffisamment de doses pour 72 millions de personnes d’ici la fin de l’année dans le cadre d’un contrat signé avec le gouvernement japonais.