Le gouvernement va maintenir l’état d'urgence

Le ministre japonais de la revitalisation économique, Nishimura Yasutoshi, a laissé entendre que le gouvernement allait pour le moment maintenir l’état d’urgence pour lutter contre le coronavirus, en raison de la pression sur les systèmes médicaux. 

S’exprimant lors d’une rencontre d’une commission d’experts vendredi, M. Nishimura a déclaré qu’il est nécessaire de garder l’état d’urgence, qui a été décrété pour les dix préfectures les plus affectées. Les membres de la commission se sont réunis pour discuter des révisions prévues des directives de base du gouvernement, conformément à la législation relative aux mesures spéciales contre le coronavirus.

M. Nishimura a déclaré que même si le nombre de nouvelles contaminations est en baisse, les systèmes médicaux sont toujours en difficulté. 

Il a mis en garde contre les foyers de contagion, qui se produisent particulièrement dans les installations de soins pour les personnes âgées. Le nombre de contaminations parmi celles-ci ne diminue pas.

Il s’est engagé à continuer d’observer de près la situation en partageant des données avec les autorités préfectorales, notamment le statut des contaminations, la disponibilité des lits d’hôpitaux et les déplacements des habitants.