Une membre du CIO qualifie de « progrès » la démission de Mori Yoshiro

Une ancienne athlète olympique, de nationalité canadienne et actuellement membre du CIO, qualifie la démission de Mori Yoshiro de « progrès ».

Tel est l'unique mot, mentionné dans un tweet, de l'ancienne membre de l'équipe canadienne de hockey sur glace, Hayley Wickenheiser. Elle réagissait à la nouvelle, publiée par l'agence de presse Reuters, selon laquelle le président Mori Yoshiro de Tokyo 2020 avait « présenté sa démission, suite à des commentaires sexistes ».

Mme Wickenheiser avait déjà fustigé les propos de M. Mori, la semaine dernière. L'ancien premier ministre avait en effet déploré que les réunions durent trop longtemps en présence de femmes, car elles prenaient trop longuement la parole.

Hayley Wickenheiser avait alors écrit : « Je retrouverai ce type au buffet du petit-déjeuner. On se revoit à Tokyo ! »