Le procès en destitution de Donald Trump commence au Sénat

Le Sénat américain a commencé le procès en destitution de Donald Trump. Ce dernier aurait incité à l’insurrection au Capitole le mois dernier.

Les sénateurs ont commencé à débattre de la constitutionalité du procès, Donald Trump n’étant plus président.

Jamie Raskin, le représentant des démocrates, est en charge de la poursuite judiciaire. Selon lui, une « exception de janvier » serait créée dans la Constitution si les arguments de Donald Trump étaient retenus. Il a expliqué que cela signifierait qu’un président bénéficierait d’une immunité lors des dernières semaines de son mandat.

Le responsable de l’équipe de défense de Donald Trump, Bruce Castor, soutient que la Constitution n’envisage pas la destitution d’un président qui n’est plus en poste.

Certains sénateurs sont inquiets de l’impact qu’aurait un procès en destitution prolongé sur les débats liés aux mesures économiques destinées à lutter contre la pandémie de Covid-19.

Selon certains observateurs, un verdict pourrait être rendu la semaine prochaine.