Le gouvernement juge difficile de lever l’état d’urgence à Tokyo et Osaka pour le moment

Le gouvernement japonais penche pour dire qu’il sera difficile de lever l’état d’urgence dans la zone métropolitaine de Tokyo et dans la région du Kansai pour le moment, vu les chiffres sur les nouvelles infections au Covid-19 et les opinions des gouverneurs préfectoraux.

L’état d’urgence devait prendre fin dimanche dernier, mais a été prolongé pour un mois à Tokyo, à Osaka et dans huit autres préfectures.

Le gouvernement prévoit d’effectuer des changements dans son plan basique de réponse à la pandémie, en accord avec la révision de la législation sur les mesures spéciales contre le coronavirus, après avoir entendu les avis d’experts vendredi. La nouvelle législation entre en vigueur samedi.

Le gouvernement examine également la possibilité de lever l’état d’urgence dans certaines régions.

La gouverneure de Tokyo, Koike Yuriko, a déclaré que la situation actuelle dans la capitale ne permettait pas de lever l’état d’urgence.