L'ONU demande la fin de l’utilisation du charbon dans le monde d'ici 2040

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a appelé à l’arrêt progressif de la production d'électricité à partir du charbon d'ici 2030 dans les nations développées, et d'ici 2040 dans les autres pays.

M. Guterres s'est exprimé en ligne lundi lors des discussions préparatoires à la conférence annuelle sur le climat COP26 programmée en novembre en Grande-Bretagne.

Il a exhorté les États membres de l'Organisation pour la coopération et le développement économiques, l’OCDE qui regroupe les pays développés, dont les États-Unis, les nations européennes et le Japon, à stopper progressivement d'ici 2030 les centrales thermiques au charbon.

Antonio Guterres a expliqué que tous les autres pays devraient faire de même d'ici 2040.

Les Nations unies ambitionnent de réduire à zéro les émissions nettes de gaz à effet de serre d'ici 2050.