Joe Biden et Narendra Modi s’engagent pour une zone indopacifique « libre et ouverte »

Le président américain, Joe Biden, et le premier ministre indien, Narendra Modi, sont convenus de coopérer étroitement pour promouvoir une zone indopacifique libre et ouverte.

La Maison Blanche a annoncé que M. Biden s'était entretenu avec M. Modi lundi par téléphone. L'entretien était le premier entre les deux dirigeants depuis l'investiture du président américain.

Les deux dirigeants ont confirmé leur soutien à la liberté de navigation et à l'intégrité territoriale dans la région, ainsi qu'à « une architecture régionale plus forte par le biais du Quad », a indiqué la Maison Blanche. Le Quad fait référence au cadre impliquant les États-Unis, l'Inde, le Japon et l'Australie.

Du temps du président Donald Trump, prédécesseur de M. Biden, les États-Unis se sont efforcés de faire face à l'intensification des activités maritimes de Pékin en mer de Chine méridionale et dans d'autres régions, en utilisant le Quad.

L'entretien de lundi montre que l'administration Biden va continuer dans cette voie. Joe Biden a également souligné son désir de défendre les institutions et les normes démocratiques dans le monde entier.

La Maison Blanche a ajouté que les deux dirigeants étaient également d'accord sur le fait que l'État de droit et le processus démocratique devaient être maintenus au Myanmar.