Le ministre de la Défense s'excuse pour la collision entre un sous-marin et un navire de commerce

Le ministre japonais de la Défense, Kishi Nobuo, a présenté ses excuses pour la collision entre le Souryu, un sous-marin des Forces maritimes d'autodéfense, et un navire de commerce.

La collision est survenue lundi au large du cap Ashizuri, dans la préfecture de Kochi, dans le sud-ouest de l’Archipel. Trois membres de l'équipage du sous-marin ont été légèrement blessés. Le submersible a été partiellement endommagé.

Devant la presse mardi, M. Kishi s’est excusé. Il a exprimé ses regrets au sujet de cet accident qui a suscité de l'inquiétude dans la population. Il a ajouté que les garde-côtes japonais enquêtaient pour déterminer la cause de la collision, et que le ministère de la Défense comme les FAD coopéreront pleinement.

Il a également déclaré qu'une commission d'enquête serait mise en place au sein du Bureau du personnel maritime du ministère pour examiner l'accident et empêcher qu'il ne se reproduise.

Mardi également, le ministre des Transports, Akaba Kazuyoshi, a déclaré que le navire de commerce était le vraquier Ocean Artemis, immatriculé à Hongkong. Il a ajouté que personne à bord n'avait été blessé. Le bateau peut naviguer sans aucun problème.