Un envoyé onusien rencontre le ministre des Affaires étrangères iranien pour discuter d’une trêve au Yémen

Un envoyé onusien s’est rendu en Iran pour discuter des moyens de parvenir à un cessez-le-feu au Yémen, déchiré par la guerre.

Le médiateur onusien pour le Yémen, Martin Griffiths, a rencontré le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, à Téhéran lundi.

Le ministère iranien des Affaires étrangères indique que les deux parties ont discuté de la possibilité d’un cessez-le-feu et d’une aide économique au Yémen.

L’Iran soutient les forces houtis antigouvernementales qui affrontent le gouvernement yéménite qui est de son côté soutenu par l’Arabie saoudite dans cette guerre civile.

Depuis qu’il a éclaté en 2015, le conflit a engendré des pénuries de nourriture et la propagation de maladies infectieuses.

Les Nations unies ont décrit la situation comme étant « la pire crise humanitaire mondiale ».

Le président des États-Unis Joe Biden a déclaré la semaine dernière la fin du soutien américain à l’offensive de l’armée saoudienne, dont la vente d’armes.

Cette initiative marque un virement radical de politique par rapport à la précédente administration dirigée par Donald Trump.

L’attention se porte maintenant sur la capacité des Nations unies et des autres acteurs à s’engager dans des discussions concrètes pour mettre un terme à la guerre civile au Yémen.