Les tensions s’aggravent entre l’Europe et la Russie

Trois pays européens indiquent qu’ils expulseront chacun un diplomate russe après que Moscou a annoncé des mesures similaires contre ces mêmes pays la semaine dernière.

L’Allemagne, la Suède et la Pologne ont révélé leur décision lundi.

Cette initiative survient alors que le fossé grandit entre l’Europe et la Russie en ce qui concerne l’arrestation en janvier du leader russe de l’opposition Alexeï Navalny.

Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé l’expulsion d’un diplomate de chacun des trois pays européens vendredi dernier. Il accuse les diplomates d’agir illégalement en prenant part à des manifestations appelant à la libération de M. Navalny.

Le ministère allemand des Affaires étrangères a critiqué la décision russe, indiquant qu’elle ne pouvait en aucune manière être justifiée.

Le président français Emmanuel Macron a aussi dénoncé Moscou.

La porte-parole russe du ministères des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a qualifié les expulsions réciproques de « non justifiées » et « inamicales ».