Suga Yoshihide : le gouvernement veillera à ce que tout le monde soit vacciné

Le premier ministre japonais Suga Yoshihide a souligné que son gouvernement s’assurera que tout le monde dans le pays puisse être vacciné. Pour lui, les vaccins sont la clé pour contenir la pandémie de coronavirus.

Lundi, le chef du gouvernement nippon a déclaré à une commission de la Chambre basse qu'il est conscient que le Japon a du retard par rapport aux pays occidentaux en ce qui concerne l'autorisation des vaccins.

Il a ajouté que le nombre d'infections au Japon étant bien moins élevé que dans les pays occidentaux, il faut du temps avant que les résultats des essais cliniques ne puissent être rendus publics. Il a également déclaré que les effets des vaccins pouvant être différents selon les populations, des essais cliniques sur les Japonais sont donc nécessaires. Il a ajouté que le processus d'autorisation est long car les autorités sanitaires doivent s'assurer que les vaccins sont efficaces et sûrs.

Le ministre en charge du programme de vaccination, Kono Taro, a déclaré que le gouvernement pourra certainement obtenir les doses nécessaires pour l’inoculation des personnes prioritaires. Il espère commencer leur vaccination à la mi-février.

Kono Taro a déclaré que le gouvernement a l'intention de commencer à vacciner les personnes âgées à partir du mois d'avril, précisant que le vaccin utilisé sera le vaccin développé par la firme pharmaceutique américaine Pfizer. Il a ajouté que chaque personne se verra administrer le même vaccin à deux reprises.

Enfin, il a également déclaré que des tests sont en cours pour savoir si les vaccins existants fonctionnent contre les variants du virus, ajoutant que des études montrent qu'ils sont efficaces dans une certaine mesure contre certaines mutations.