La Russie encourage la vaccination sur les îles de Kunashiri et de Shikotan

La Russie encourage la vaccination contre le coronavirus sur les îles de Kunashiri et de Shikotan. La Russie contrôle ces îles, le Japon les revendique.

Selon des officiels de la santé en poste sur ces îles, plus de 200 personnes, parmi les 12 000 habitants environ, ont été infectées par le virus.

Des hôpitaux acceptent quotidiennement des habitants, qui ont pris rendez-vous, pour leur inoculer des doses d'origine russe via un programme lancé en décembre par le gouvernement régional de Sakhalin.

Selon le directeur d'une clinique sur l'île de Kunashiri, environ 270 personnes des deux îles ont reçu la première dose.

Le gouvernement régional a installé sur l'île de Kunashiri un scanner et des appareils pour mesurer le niveau d'oxygène dans le sang. Il prévoit également de construire un nouvel hôpital en 2023.

L'amélioration du système de santé de ces îles isolées fait partie du projet du gouvernement du président Vladimir Poutine pour y accroître le nombre d'habitants.

Le gouvernement japonais maintient que Kunashiri, Shikotan, ainsi que deux autres îles, font partie intégrante du territoire nippon. Il indique que ces îles ont été occupées illégalement après la Deuxième Guerre mondiale.

Le Japon commémore ce dimanche le « Jour des Territoires du Nord ». Tokyo cherche à résoudre ce contentieux et à conclure un traité de paix avec Moscou via d’intenses négociations.