Entretien téléphonique entre le secrétaire d'État américain Antony Blinken et un haut responsable de la diplomatie chinoise

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken a fait savoir au plus haut représentant de la diplomatie chinoise qu'il dénoncerait, avec les pays alliés, les tentatives de Pékin de menacer la stabilité régionale.

M. Blinken a eu vendredi son premier entretien téléphonique, depuis sa prise de fonctions, avec Yan Jiechi. Ce dernier est en charge des relations internationales au sein du Parti communiste chinois.

Selon un communiqué du département d'État américain, M. Blinken a insisté sur la volonté de Washington de poursuivre le combat pour la défense de la démocratie et des droits humains, notamment au Xinjiang, au Tibet et à Hongkong.

M. Blinken a également invité la Chine à condamner, avec la communauté internationale, le coup d'État militaire récemment survenu au Myanmar.

Le communiqué précise que M. Blinken a réaffirmé la détermination des États-Unis, ainsi que des pays alliés et partenaires, à rendre la Chine coupable de « chercher à menacer la stabilité de la région Indo-Pacifique, notamment dans le détroit de Taïwan. » Il a également reproché à Pékin de transgresser les règles du droit international.

Selon le ministère chinois des Affaires étrangères, M. Yang aurait demandé aux États-Unis d'améliorer les relations bilatérales entre Pékin et Washington.

Il aurait fait savoir à M. Blinken que les relations sino-américaines étaient parvenues à un point crucial, exhortant Washington à corriger les fautes récentes et à promouvoir des relations plus stables et plus saines avec Pékin.