De vives protestations adressées à Tokyo au sujet de Mori Yoshiro

Tokyo reçoit de nombreuses plaintes concernant les propos sur les femmes formulés par le président du comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo, Mori Yoshiro. Certains volontaires ont annoncé leur souhait de se retirer de l'événement.

M. Mori a déclaré mercredi lors d'une réunion du Comité olympique japonais que les réunions du Conseil d'administration avec les femmes prenaient trop de temps parce qu'elles parlent trop. Il a retiré ses propos et s'est excusé jeudi, reconnaissant qu’ils étaient inappropriés et qu'ils allaient à l'encontre de l'esprit des Jeux olympiques et paralympiques.

Les responsables de Tokyo chargés de la préparation des Jeux ont déclaré avoir déjà reçu vendredi à midi plus de 200 plaintes par téléphone.

Les gens critiquent les propos, les jugeant inappropriés. Ils expriment leurs déception. Certaines personnes ont exigé la démission de M. Mori. Elles mettent en question l'attitude de Tokyo en tant que ville hôte des JO s'il est maintenu à la tête du comité d'organisation.

Par ailleurs, les responsables signalent qu’au moins 14 volontaires, qui seraient les guides de la ville pendant les Jeux, ont déclaré qu'ils renonçaient à leur participation.

Le comité d'organisation a déclaré qu'il avait adressé un message d'excuses aux volontaires et demandé leur coopération pour la tenue des Jeux.