Le président américain veut revoir la présence militaire de son pays à l’échelle mondiale

Le président américain, Joe Biden, a annoncé une revue de la présence militaire des États-Unis dans le monde. Il semble vouloir corriger les politiques menées par son prédécesseur à la Maison Blanche, Donald Trump.

Dans un discours prononcé jeudi au département d’État, M. Biden a expliqué que le secrétaire à la Défense, Lloyd Austin, devra mener une révision du déploiement global des forces américaines. Joe Biden veut que cette présence mondiale coïncide de manière appropriée avec les priorités du pays en matière de politique étrangère et de sécurité nationale.

Il a ajouté que le retrait prévu des troupes stationnées en Allemagne serait suspendu pendant cette révision.

Dans le cadre de sa politique appelée « L’Amérique d’abord », M. Trump a réduit les effectifs déployés en Irak et en Afghanistan. Il a également annoncé le retrait d’environ un tiers des troupes américaines stationnées en Allemagne, estimant que Berlin ne payait pas suffisamment pour sa propre défense.

Le plan de M. Trump de réduire les troupes basées en Allemagne a suscité des inquiétudes chez les alliés européens des États-Unis, confrontés aux menaces de la Russie.

Joe Biden s’est engagé à restaurer les alliances conclues par les États-Unis et à s’impliquer à nouveau dans les affaires du monde.

Dans son discours de jeudi, il n’a pas directement mentionné les troupes américaines déployées dans la région Asie-Pacifique. La question est de savoir dans quelle mesure ce déploiement sera affecté par la révision.