Les exportations alimentaires japonaises en hausse malgré le Covid-19

Les exportations japonaises de produits agricoles et de ceux issus de la forêt et de la pêche ont légèrement augmenté en 2020 et atteint pour la huitième année consécutive un nouveau record.

Selon le ministère de l’Agriculture, les exportations se sont montées à environ 8,7 milliards de dollars, soit une augmentation de 1,1 % par rapport à 2019.

Les produits agricoles ont augmenté de quasiment 12 %.

Les produits d’habitude consommés à domicile ont connu les plus fortes hausses à cause des restrictions de mouvements rendues nécessaires par la pandémie de Covid-19.

Les exportations d’œufs ont augmenté de 107 %, celles de porc de 55 %.

Les brasseurs de saké au Japon ont amélioré leurs stratégies de vente en ligne, ce qui a permis de générer 3 % de ventes supplémentaires.

En ce qui concerne les produits de la pêche par contre, les exportations de poissons ont chuté de 21 % car la pandémie a provoqué la fermeture de nombreux restaurants japonais établis à l’étranger.

Le gouvernement japonais souhaite apporter son assistance pour améliorer les ventes.

Le ministre de l’Agriculture, Nogami Kotaro, a déclaré que le gouvernement allait promouvoir les exportations en soutenant les efforts effectués pour accompagner les changements de la demande étrangère, comme par exemple les modifications de la consommation des ménages.

Le gouvernement a établi des objectifs ambitieux d’exportations se montant à environ 19 milliards de dollars d’ici 2025, soit plus du double du résultat obtenu en 2020, et à environ 47 milliards de dollars d’ici 2030.