L’OMS espère que le Japon jouera de son influence internationale pour aider l’Afrique à obtenir des vaccins

La directrice du Bureau régional pour l’Afrique au sein de l’Organisation mondiale de la Santé a exprimé l’espoir que le Japon, grâce à son influence internationale, aidera les pays d’Afrique pauvres à se procurer des vaccins contre le coronavirus.

Certaines nations africaines n’ont toujours pas sécurisé de vaccins, alors que la vaccination a déjà débuté dans les pays développés.

Lors d’une interview à la NHK, la directrice du Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique, Matshidiso Moeti, a considéré que la situation était « hautement regrettable et non conforme à l’esprit de solidarité mondiale. »

Mme Moeti a déclaré que certains pays ont commandé des doses suffisantes pour vacciner plusieurs fois la population du pays, grâce à des accords avec les laboratoires pharmaceutiques.

Elle a souligné que le commerce mondial et le développement économique étaient liés, et a ajouté que même si les pays riches fermaient leurs frontières, ils ne pourraient pas éviter tout contact avec les personnes des pays pauvres.

Pour Mme Moeti, le Japon est un pays qui joue un rôle important dans le système multilatéral, et il a une relation forte avec l’Afrique.

Elle a dit croire que le Japon pourra influencer d’autres pays riches, en faisant éventuellement don d’une partie de ses propres stocks de vaccins.