Excuses de Mori Yoshiro suite à des propos controversés sur les femmes

Ayant enflammé les réseaux sociaux et attiré l'attention des médias internationaux, le président du comité japonais des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo a présenté ses excuses pour ses propos controversés.

Il a toutefois précisé qu'il n'avait pas l'intention de démissionner. En début de semaine, Mori Yoshiro avait en effet déploré que les réunions du comité s'éternisent lorsque les femmes y prenaient part, en raison de leur prétendu bavardage.

« J'ai eu des paroles inappropriées et qui vont à l'encontre de l'esprit des Jeux olympiques et paralympiques. Je le regrette profondément et je souhaite retirer mes propos, en présentant mes excuses aux personnes qu'ils ont offensées », a-t-il déclaré.

M. Mori s'est exprimé mercredi, lors d'une réunion du Comité japonais olympique.

Plus d'une cinquantaine de personnes y ont pris part, dont certaines en visioconférence. Elles ont été informées sur l'objectif d'une représentativité féminine d'au moins 40 %, à la tête de l'organisation.

M. Mori a pris la parole au moment où la réunion allait prendre fin. Évoquant son expérience en tant que responsable de la Fédération japonaise de rugby, il a observé que la présence accrue de cadres féminines avait eu pour effet de doubler les temps de réunion.

Selon lui, une « forte tendance à la rivalité » caractériserait la gent féminine. Lorsque l'une des membres du bureau levait la main pour prendre la parole, ses semblables éprouvaient également le besoin de s'exprimer et tout le monde finissait par parler, a-t-il déploré.

Aucun des participants à la réunion n'a réagi aux commentaires de M. Mori.