La stratégie de lutte contre le Covid-19 lors des JO de Tokyo est dévoilée

Des officiels des JO ont dévoilé des mesures de lutte contre le Covid-19 qui devront être respectées par les fédérations sportives participant aux Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo.

Le premier « recueil » pour les fédérations a été publié mercredi. Il a notamment été rédigé par le Comité international olympique et le Comité organisateur de Tokyo des Jeux olympiques et paralympiques. Les athlètes et les médias ont des recueils différents.

Les délégations internationales devront nommer un officier de liaison pour le Covid-19 qui sera un interlocuteur privilégié pour toutes les affaires liées au coronavirus.

Les membres des délégations devront aussi surveiller leur santé chaque jour pendant 14 jours avant de se rendre au Japon.

Ils devront également passer un dépistage au Covid-19 dans les 72 heures précédant le départ de leur vol pour le Japon et repasser un nouveau test à leur entrée sur le territoire nippon.

Les délégués ne pourront pas utiliser les transports publics japonais à moins d’avoir obtenu une autorisation.

Les fautes graves ou manquement liés à ces règlements pourraient mener à un retrait des accréditations et du droit de participer aux JO.

Les officiels prévoient de mettre à jour les directives avant avril avec davantage de règles.

Nakamura Hidemasa du Comité organisateur de Tokyo a indiqué que trouver ces mesures ne sera pas suffisant. Il a précisé que le comité devra donner des explications minutieuses pour assurer à la population que les jeux seront organisés en toute sécurité.