Pétition pour que le Japon demande la libération d’Aung San Suu Kyi

Un groupe d’expatriés du Myanmar a demandé au gouvernement japonais d’exiger la libération immédiate d’Aung San Suu Kyi et d’autres dirigeants placés en détention.

Le groupe a visité mercredi le ministère nippon des Affaires étrangères à Tokyo pour y déposer une pétition.

Selon le document, la détention par l’armée d’Aung San Suu Kyi et de ministres menace la paix et la démocratie au Myanmar.

Le groupe a appelé le gouvernement à utiliser tous les moyens politiques, économiques et d’autres pour exercer une pression sur l’armée.