Les entreprises japonaises en majorité confiantes dans la possibilité d’atteindre la carboneutralité

Une enquête de la NHK montre que de nombreuses entreprises au Japon sont convaincues que le pays peut atteindre l'objectif du gouvernement de parvenir à une société sans carbone d'ici 2050.

La NHK a interrogé 100 entreprises du pays en décembre et janvier.

Treize entreprises ont dit croire qu'il était possible d'atteindre l'objectif sans aucune condition. 65 autres ont déclaré que cela pouvait être fait avec l'aide du gouvernement et son soutien technique.

Quatre entreprises ont déclaré que la carboneutralité serait difficile à atteindre même avec le soutien du gouvernement et des innovations techniques. Une entreprise a dit que ce serait extrêmement difficile.

La NHK a également demandé aux entreprises ce qu'elles jugeaient nécessaire pour créer une société sans carbone.

Soixante-treize ont déclaré qu’il faudrait « une révision fondamentale du mix énergétique du pays », tandis que 45 ont répondu : « une utilisation accrue de l'hydrogène ». Quarante-quatre ont suggéré « plus d'investissements dans les entreprises qui luttent de manière proactive contre le changement climatique ».

On a également demandé aux entreprises qui réclamaient un réexamen du mix énergétique quelles sources d'énergie elles souhaitaient voir se développer.

Plus de 97 % ont déclaré : « les énergies renouvelables, telles que les énergies solaire et éolienne ». Près de 70 % ont choisi « de nouvelles sources d'énergie, comme l'hydrogène et l'ammoniac ». Environ 23 % ont cité « l'énergie nucléaire ».