L’UE divisée sur l’utilisation du vaccin AstraZeneca pour les personnes âgées

Les pays de l’Union européenne sont divisés sur la question de l’innoculation des citoyens âgés avec le vaccin contre le coronavirus développé par la compagnie pharmaceutique britannique AstraZeneca et l’Université d’Oxford.

L’UE a autorisé vendredi la mise sur le marché conditionnelle du vaccin AstraZeneca-Oxford pour les personnes âgées de plus de 18 ans tout en faisant remarquer que les données sur son efficacité étaient insuffisantes pour les personnes de 55 ans ou plus.

Le principal organe consultatif français pour les questions de santé recommande l’utilisation du vaccin seulement pour les personnes de moins de 65 ans, citant des données insuffisantes sur son efficacité pour les personnes âgées.

Son directeur a indiqué que des données sur l’efficacité du vaccin pour les seniors seraient disponibles dans les semaines à venir et qu’une évaluation serait effectuée à ce moment.

Le gouvernement français devrait s’abstenir de vacciner les personnes de 65 ans ou plus sur la base de cette recommandation.