Tokyo propose de nouvelles mesures pour endiguer la propagation du virus

Le gouvernement métropolitain de Tokyo prévoit de prendre des mesures supplémentaires contre la propagation du Covid-19 pendant la période prolongée de l’état d’urgence, pour améliorer la situation des services médicaux actuellement surchargés.

Les autorités de la capitale japonaise ont proposé des mesures mardi, après l’annonce de la décision du gouvernement central de maintenir l’état d’urgence jusqu’au 7 mars à Tokyo et dans neuf autres préfectures.

Leur objectif est de faire baisser le nombre moyen de nouvelles infections sur sept jours à 70 % ou moins du niveau de la semaine précédente.

Les autorités constatent que le nombre de personnes dehors le soir et la nuit dans les quartiers du centre de Tokyo est en baisse, mais qu’il reste stable pendant la journée, et même qu’il augmente au moment du déjeuner. Elles comptent donc demander à la population d’éviter les sorties non essentielles, même la journée.

Par ailleurs, pour lutter contre les foyers de contagion dans les infrastructures médicales et de soin, le gouvernement tokyoïte prévoit de fournir un soutien financier pour aider les établissements à mettre en place des mesures anti-infection. Des médecins et des infirmiers seront également envoyés dans les zones qui ont besoin d’une assistance.

Les autorités envisagent aussi de mener des campagnes massives de dépistage dans les maisons de retraite, pour endiguer la propagation du virus parmi les personnes âgées, qui risquent davantage d’être gravement malades si elles sont contaminées.