Antony Blinken : Washington pourrait envisager des sanctions supplémentaires contre Pyongyang

Antony Blinken, le secrétaire d’État américain, indique que la politique des États-Unis concernant la Corée du Nord est en révision « à tous les niveaux ». Des sanctions supplémentaires seraient envisagées, entre autres options.

M. Blinken s’exprimait lors d’une interview avec la chaîne de télévision NBC News, diffusée lundi.

Faisant référence à la Corée du Nord, il a déclaré : « C’est un problème épineux qui s’est empiré avec le temps. »

Il a laissé entendre que les programmes de développement nucléaire et de missiles de Pyongyang avaient progressé sous la présidence de Donald Trump, malgré les trois sommets organisés entre l’ancien président américain et le leader nord-coréen, Kim Jong-un.

M. Blinken a expliqué que, selon les directives du président Joe Biden, « la première chose qu’ils feront sera de réviser la politique nord-coréenne à tous les niveaux ».

Le secrétaire d’État n’a pas donné de réponse précise lorsqu’il a été interrogé sur les conditions requises pour que M. Biden rencontre M. Kim.

Mais il a précisé que l’administration commencerait par revoir les outils disponibles, y compris d’éventuelles sanctions supplémentaires, et la coopération et la coordination avec ses alliés et partenaires.