Manifestations pro-Navalny en Russie : plus de 5000 arrestations durant le week-end

Selon une association de défense des droits humains, plus de 5000 personnes ont été incarcérées en Russie, dans plus de 80 villes, lors du deuxième week-end de manifestations massives pour la libération d'Alexeï Navalny, figure de proue de l'opposition.

Dimanche, le nombre d'arrestations pourrait avoir excédé celui enregistré lors des premières manifestations, le 23 janvier dernier.

Certains non-protestataires auraient également été incarcérés à Moscou. Un homme âgé d'une vingtaine d'années a confié à la NHK que son ami a été arrêté au moment où il sortait du métro.

M. Navalny se montre très critique à l'égard du président Vladimir Poutine. Il a été incarcéré dès son retour en Russie, mi-janvier, pour violation présumée de sa liberté conditionnelle. Il revenait d'Allemagne où il avait été traité suite à un possible empoisonnement à un agent innervant, survenu en août dernier en Russie.

Un tribunal de Moscou se prononcera mardi sur la possibilité de convertir en emprisonnement son actuelle condamnation avec sursis.

Le camp de l'opposition appelle à un nouveau rassemblement, le jour même, devant le tribunal.