Impact du Brexit sur les relations commerciales entre la Grande-Bretagne et l'UE

Les firmes britanniques subissent les perturbations commerciales occasionnées entre leur pays et l'Union européenne, un mois après le début des relations consécutives au Brexit.

Rappelons que la Grande-Bretagne a quitté l'Union européenne le 31 janvier 2020, pour entamer de nouvelles relations avec le bloc, début 2021, sur la base notamment des accords liés au libre-échange.

Les échanges commerciaux entre la Grande-Bretagne et l'UE nécessitent désormais des contrôles, concernant notamment le contenu et le volume des livraisons. Ces procédures engendrent de nouvelles charges.

Certaines entreprises britanniques doivent reconsidérer leurs exportations vers l'UE.

Un fournisseur de produits chimiques du sud du pays a ainsi relocalisé sa base logistique en Pologne, pays membre de l'UE, afin de pouvoir livrer ses biens aux clients européens.

Dans l'industrie britannique de la pêche, certaines entreprises interrompent les exportations de poisson et de fruits de mer vers les pays de l'Union, car il devient difficile de conserver les produits frais.

À la mi-janvier, les professionnels du secteur ont manifesté en camions dans le centre de Londres, exigeant du gouvernement britannique une amélioration de la situation.