Premier foyer de contamination au nouveau variant au Japon

D'après les autorités sanitaires japonaises, un premier foyer de contamination au nouveau variant, très répandu en Grande-Bretagne, aurait été découvert près de Tokyo.

Cette nouvelle souche serait plus contagieuse que l’originale.

Selon le ministère de la Santé, quatre personnes âgées entre 40 et 69 ans ont été confirmées infectées au nouveau variant dans la préfecture de Saitama.

Trois d'entre elles ont été en contact avec le lieu de travail d’un individu, habitant à Tokyo, et d’autres personnes préalablement testée positives.

Selon le ministère, le foyer de contamination au nouveau variant est lié à ce lieu de travail. Sept personnes y ont été infectées par la même souche.

Au même moment, un autre cas de contamination à la nouvelle souche, concernant un homme d'une cinquantaine d'années, a été confirmé à Tokyo. Cette personne ne s'est pas rendue en Grande-Bretagne mais a été en contact étroit avec une femme, elle aussi d'une cinquantaine d'années, testée positive au nouveau variant.

Jusqu'à présent, 15 personnes ont été infectées par le nouveau variant. Aucune d'entre elles ne s'est rendue en Grande-Bretagne ou n'a été en contact avec une personne ayant voyagé sur le territoire britannique.

Les officiels du ministère de la Santé ne pensent pas que le variant se soit propagé dans l'ensemble du Japon, mais ils vont surveiller de près la situation.