La situation de l’épidémie à Tokyo reste grave

D’après une commission d’experts, la situation de l’épidémie de coronavirus à Tokyo est toujours extrêmement préoccupante, malgré une récente baisse de la moyenne hebdomadaire du nombre de nouveaux cas.

Les experts qui conseillent le gouvernement métropolitain de Tokyo sur la gestion de la crise ont tenu jeudi leur réunion hebdomadaire pour évaluer la situation.

Ils ont décidé de maintenir le niveau d’alerte à 4, le plus haut niveau, à la fois pour la situation de l’épidémie dans la capitale et pour le système médical.

Ils ont indiqué que la moyenne des nouvelles contaminations sur une semaine à Tokyo est tombée à 1015 cas mercredi, contre 1471 la semaine précédente, et 1699 celle d’avant.

Ils ont cependant prévenu que cette moyenne reste très élevée, à peu près identique à celle du 6 janvier, deux jours avant le début de l’état d’urgence à Tokyo. Elle est trois fois supérieure au pic enregistré au cours de la deuxième vague de contaminations, l’été dernier.

Pour les experts, la population ne doit pas baisser la garde, et des mesures préventives efficaces doivent continuer d’être appliquées aussi strictement que possible.

Ils ont ajouté que le système médical à Tokyo est sous pression depuis un long moment, et se trouve en situation de crise, tant pour la prise en charge des malades atteints de Covid-19 que pour celle des patients qui doivent être traités d’urgence pour d’autres pathologies.