Dispositif de sécurité renforcé plus tôt que prévu à Washington DC

Un dispositif de sécurité renforcé a été mis en place plus tôt que prévu pour l'investiture du président élu Joe Biden dans la capitale américaine, suite aux émeutes dans le bâtiment du Congrès la semaine dernière.

Les opérations spéciales de sécurité à Washington DC ont débuté le mercredi 13 janvier. Elles devaient initialement commencer le 19 janvier, la veille de l’investiture.

Ce changement a été décidé après que des partisans du président sortant Donald Trump ont fait irruption dans le Capitole le 6 janvier dernier.

Selon un haut responsable de la police de Washington DC plus de 20 000 soldats de la Garde nationale devraient être déployés avant le jour de la passation de pouvoir.

Les routes dans de nombreux quartiers autour du Capitole et de la Maison Blanche ont été fermées aux véhicules ordinaires. Des blocs de béton et des barrières ont été disposés pour bloquer l’accès.

Redoutant des violences, les propriétaires d'immeubles du centre-ville s’empressent de barricader leurs fenêtres.

Habituellement, des centaines de personnes viennent de tous les États-Unis pour assister à l’évènement. Cependant, la maire de Washington DC, Muriel Bowser, a appelé celles et ceux qui souhaitent venir à rester chez eux cette année.