Suga Yoshihide exhorte la population à réduire les contacts sociaux

Le premier ministre japonais Suga Yoshihide a exhorté la population à réduire les contacts sociaux le plus possible pour aider à endiguer la propagation du coronavirus.

Il a fait cette demande mercredi lors d’une conférence de presse, après avoir étendu l’état d’urgence à sept préfectures supplémentaires plus tôt la même journée. 

Selon M. Suga, les mesures pour lutter contre les contaminations de l’état d’urgence élargi sont les mêmes que celles qui avaient été annoncées initialement jeudi dernier.

Il a indiqué que les restaurants doivent fermer à 20 heures, les entreprises doivent réduire le nombre de personnes se déplaçant de 70 % en ayant recours au télétravail, les gens doivent éviter les sorties non essentielles en particulier après 20 heures, et le nombre de spectateurs pour les concerts, matches sportifs et autres types d’événements doit être limité.

M. Suga a évoqué les zones qui ne sont pas en état d’urgence mais qui voient leur nombre de contaminations s'approcher du plus haut niveau de l’échelle d’alerte de quatre niveaux établie par la commission consultative gouvernementale.

Selon M. Suga, le gouvernement leur fournira un soutien financier si leurs gouvernement locaux émettent les quatre demandes relatives à l’état d’urgence. Il a indiqué que le niveau d’aide sera le même que pour les préfectures concernées par l’état d’urgence.