Suga Yoshihide déclare un état d’urgence pour sept autres préfectures

Le premier ministre japonais Suga Yoshihide a déclaré l’état d’urgence pour sept autres préfectures de l’Archipel pour endiguer la propagation du coronavirus.

La décision a été annoncée lors d’une réunion d’un groupe de travail du gouvernement mercredi soir.

M. Suga a indiqué qu’il ressentait une certaine urgence alors que le nombre de cas d’infections ne flambe pas uniquement dans la région de Tokyo mais aussi dans les parties du centre et de l’ouest du pays. Il a souligné le besoin de prendre des mesures préventives avant que les infections se propagent dans tout le pays depuis les zones urbaines principales.

Les sept nouvelles préfectures à être concernées par l’état d’urgence sont Osaka, Hyogo, Kyoto, Aichi, Gifu, Fukuoka et Tochigi. L’état d’urgence déclaré la semaine dernière couvrait Tokyo et trois de ses préfectures voisines.

L’état d’urgence restera en place pour les 11 préfectures jusqu’au 7 février.

M. Suga a demandé aux gouvernements locaux de prendre les mesures appropriées en fonction des besoins de chaque région.

Le premier ministre a promis l’aide du gouvernement central si nécessaire.