Le Japon envisage de suspendre l’entrée de tous les étrangers

Le gouvernement japonais envisage de suspendre l’entrée sur son territoire de tous les étrangers alors que le coronavirus continue à se propager partout dans le monde.

Le Japon a interdit l’entrée de tous les nouveaux arrivants non-Japonais le mois dernier, après la découverte de nouvelles souches du coronavirus qui seraient hautement contagieuses, au Royaume-Uni et ailleurs.

Il a néanmoins continué à autoriser l’entrée d’hommes d’affaires de 10 pays d’Asie et de Taïwan.

Le gouvernement prévoit de suspendre l’entrée des voyageurs, qu’un nouveau variant du coronavirus eut été ou non décelé dans leur pays, dans le cadre du renforcement des restrictions faisant suite à la déclaration de l’état d’urgence.

Aucun étranger ne sera autorisé à entrer au Japon, sauf pour raisons exceptionnelles, telles que les funérailles d’un proche ou une naissance.

Le premier ministre Suga Yoshihide avait déclaré la semaine dernière qu’il envisageait d’interdire les voyages entre le Japon et les pays et territoires où une nouvelle souche du coronavirus avait été identifiée.

Mais les membres de son parti et d’autres ont décrit la mesure comme étant déconcertante.