Corée du Nord : clôture du Congrès du Parti des travailleurs au pouvoir

Le leader nord-coréen Kim Jong-un a réitéré la détermination de son pays à développer ses programmes nucléaire et de missiles alors que s’achevait mardi le Congrès du Parti des travailleurs au pouvoir.

La télévision d’État nord-coréenne a rapporté les remarques de clôture de M. Kim au Congrès, qui avait commencé le 5 janvier. M. Kim a été élu secrétaire général du parti au cours de l’évènement.

Il a déclaré que le pays devait faire tout son possible pour accroître sa force de dissuasion nucléaire et intensifier au maximum ses capacités militaires.

Des plans pour la tenue dimanche de l’Assemblée suprême du peuple ont aussi été annoncés. Des décisions portant sur des révisions légales et des questions de ressources humaines devraient être prise lors de la session parlementaire, sur la base des propositions faites lors du congrès du parti.

Entre-temps, l’agence de presse centrale nord-coréenne, KCNA, a publié une déclaration de la sœur de M. Kim, Kim Yo-jong, mercredi. Celle-ci y critique la Corée du Sud pour avoir dit qu’elle avait « saisi » la parade militaire du Nord et pour avoir « traqué avec précision » les célébrations. Cela exprime clairement, selon elle, l’approche hostile des autorités sud-coréennes à l’égard du Nord.

Kim Yo-jong semble maintenir une présence forte, même si elle n’a pas été choisie lors du congrès du parti comme membre suppléant du bureau politique, où elle avait servi avant. Son titre tel qu’il apparaît dans la déclaration a changé. Auparavant première vice-directrice, elle est maintenant décrite comme vice-directrice.