Amazon suspend la messagerie Parler

Le géant américain d'Internet, Amazon, a interrompu lundi le service de messagerie Parler, populaire auprès des sympathisants de droite, à commencer par les soutiens du président, Donald Trump. La décision est prise après l’assaut lancé la semaine dernière sur le Capitole par des électeurs de Donald Trump.

Amazon a exclu Parler, service basé aux États-Unis, de ses offres sur Internet, pour violation de ses conditions de service. Selon le géant du commerce en ligne, Parler n'a pas réussi à modérer le nombre croissant de messages incitant à la violence.

Le service Parler se défend en expliquant qu'il garantit la liberté d'expression et ne vérifie pas le contenu des messages.

Il a intenté une action en justice auprès d'un tribunal fédéral de Seattle, où Amazon a son siège social, pour obtenir une injonction.

Google et Apple ont également suspendu Parler de leurs offres d'applications.